Le label RSE Industries graphiques : une opportunité pour se démarquer !

CONTACT :
Valérie Bobin Ciekala
IDEP - Directrice des opérations et du développement de la RSE sectorielle
T. +33 (0)6 07 03 18 39
Mail : v.bobin@com-idep.fr

Qu’est-ce que la RSE ?

La RSE ou Responsabilité sociétale des entreprises regroupe l’ensemble des pratiques mises en place par les entreprises pour respecter les principes du développement durable : être économiquement pérenne tout en ayant un impact positif sur la société et sur l’environnement.

Cette vigilance s’impose aux grandes entreprises qui sont soumises à une réglementation spécifique, mais aussi de plus en plus souvent aux TPE/PME que leurs donneurs d’ordre interrogent sur leurs pratiques en la matière.

Parallèlement, le gouvernement, à travers le projet de loi PACTE propose d’actualiser le droit des sociétés, ouvrant ainsi la porte à de pratiques novatrices comme la définition par l’entreprise, dans ses statuts, de sa « raison d’être ».

Un gain de performance pour les entreprises

De nombreuses études intersectorielles ont montré que la RSE est une opportunité majeure de création de valeur pour les entreprises qui l’adoptent. Une étude de France Stratégie a ainsi démontré un gain de performance de 13%[1] pour les entreprises engagées dans la RSE[2]

La branche souhaite donc aider ses entreprises à s’engager dans cette démarche collective qui leur permettra d’être précurseurs sur une thématique incontournable et de progresser sur des enjeux-clés pour leur pérennité :

  • Renforcer l’agilité et la capacité d’innovation (produit, service, etc.) à travers un management plus participatif ;

  • Développer le capital humain, l’un de principaux facteurs de différenciation entre les entreprises, en renforçant les compétences, la motivation et l’engagement de l’équipe ;

  • Structurer davantage l’organisation interne et intégrer des démarches d’amélioration continue ;

  • Gagner un avantage commercial en répondant aux attentes des donneurs d’ordre en matière de RSE et en favorisant des relations plus partenariales et durables ;

  • Augmenter la valeur immatérielle et l’attractivité des entreprises graphiques notamment auprès de jeunes professionnels ou d’investisseur.

En 2017, à l’issue de travaux associant les parties prenantes, les partenaires sociaux ont défini leur « Stratégie pour un développement pérenne et responsable des Industries graphiques ». Douze enjeux prioritaires ont été retenus pour créer un label sectoriel.

Le label est géré par l’IDEP (Institut de développement et d’expertise du plurimedia) pour le compte de la branche. Il est construit en quatre niveaux (selon le nombre d’enjeux traités), l’entreprise labellisée devant progresser d’un niveau tous les trois ans.

La mise en œuvre

Le référent RSE nommé par l’entreprise est au cœur du dispositif. Il est formé par la branche et bénéficie d’outils méthodologiques et financiers pour animer la démarche dans son entreprise.

Pour obtenir le label, l’entreprise transmet à l’IDEP un dossier contenant les différents documents attestant du respect des exigences du référentiel de labellisation. L’IDEP présente cette demande à un Comité d’attribution national, composé de quatre collèges (employeurs, salariés, parties prenantes externes, experts). Pour l’attribution du quatrième niveau, un organisme certificateur tiers interviendra.

L’ensemble du dispositif de labellisation est évalué par l’AFNOR tous les deux ans, afin d’en garantir la qualité.

Deux prérequis : être labellisé Imprim’Vert et produire un Document unique d’exposition aux risques professionnels à jour.

Les avantages du label Industries graphiques

  1. Spécifique aux Industries graphiques : il cible les enjeux RSE prioritaires du secteur.
  2. Accessible à toutes les entreprises quelle que soit leur taille : la progression dans les quatre niveaux se construit au fil des années, les enjeux étant abordés dans l’ordre souhaité par l’entreprise. La branche apporte soutien méthodologique, formations et aides financières.
  3. Reconnu : il est basé sur la norme ISO 26 000, construit avec les parties prenantes dont des grands donneurs d’ordre et approuvé par l’AFNOR. La branche a été retenue pour participer à l‘expérimentation publique en cours sur les labels RSE sectoriels.

Les 12 enjeux-clés pour un développement pérenne et responsable des Industries graphiques



[1] Moyenne des indicateurs résultat net d’exploitation, EBE, valeur ajoutée.

[2] Responsabilité sociale des entreprises et compétitivité, Évaluation et approche stratégique - Salima Benhamou, Marc-Arthur Diaye – France Stratégie janvier 2016.